Etude Mistral

INTERACTION ENTRE POLLUTION ATMOSPHERIQUE, POLLENS ET RHINITE ALLERGIQUE DANS LA METROPOLE D'AIX-MARSEILLE-PROVENCE

Je participe

Participants

345/1215

Recrutement

En cours

Localisation

Etang de Berre, Marseille, Aix en Provence

Age

18+

Genre

H/F

Participants

345/1215

Recrutement

En cours

Localisation

Etang de Berre, Marseille, Aix en Provence

Age

18+

Genre

H/F

L’étude

Découvrez les différentes composantes de l’étude à laquelle vous allez participer

Quel est l'objectif de cette étude ?

Avec VOTRE aide, cette étude tend à étudier les liens existant entre votre exposition aux pollens, à la pollution atmosphérique, et vos symptômes de rhinite allergique. Pour étudier ces liens, nous nous baserons sur votre ressenti de tous les jours que nous croiserons avec les données de pollution et de pollinisation.

L’étude MISTRAL consiste donc à observer ce qu’il se passe dans la vraie vie. C’est pourquoi VOTRE participation est cruciale pour la réussite de ce projet.

Pourquoi ce territoire ?

L’étude MISTRAL est réalisée sur une partie de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Le territoire de l’étude comprend les communes situées autour de l’Etang de Berre,  la ville d’Aix-en Provence et la ville de Marseille. 

Le Saviez vous ? La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est classée entre le 1er et le 3ème rang des émissions nationales de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre (GES). Il s’agit d’une zone industrielle majeure où sont émises bon nombre de pollutions. 

Cette zone géographique est également très exposée aux pollens, en particulier aux pollens de la famille des cyprès qui représentent le tiers de tous les pollens et provoquent des allergies allant du simple désagrément aux rhinites, conjonctivites et parfois asthme. Ces allergies causent un véritable problème de santé publique.

Info Santé Publique ! Une étude indépendante financée par l’ANSES* a même montré que le taux d’asthme dans la zone de l’Etang de Berre est plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale (17% au lieu 7% en moyenne en France). 

Qui peut participer ?

Pour participez à cette étude, vous devez impérativement : 

  • Avoir une adresse mail valide, un numéro de téléphone mobile et un smartphone connecté à internet afin de pouvoir utiliser l’application MASK-air, 
  • Être âgé(e) de plus de 18 ans, souffrir de rhinite allergique saisonnière (rhume des foins, allergie au pollen),

  • Être d’accord pour utiliser votre GPS pour le bon fonctionnement de l’application, 

  • Vivre ou ayant une activité dans la zone géographique étudiée, 

  • Avoir lu et compris la note d’information sur le projet et signé votre accord de participation. 

En revanche toute personne prévoyant de passer peu de temps dans la zone géographique de l’Etang de Berre, Marseille et Aix-en-Provence est invitée à ne pas s’inscrire à l’étude MISTRAL. 

Pourquoi participer ?

Le saviez-vous ? En participant à cette étude vous permettrez:

Pour les pouvoirs publics :

  • De déployer une politique de prévention afin de limiter l’incidence de la rhinite allergique et de ses complications,

  • D’informer les personnes sensibles pour atténuer les conséquences de la pollution sur leur santé,

Pour vous :

  • De mieux gérer votre santé grâce à une meilleure connaissance des facteurs de risque,

  • De bénéficier d’un outil numérique qui vous aidera à évaluer les risques,

Pour la recherche :

  • De mieux appréhender le lien entre l’exposition aux polluants et pollens d'une part, et le contrôle de la rhinite allergique (RA) d'autre part,

  • D’identifier ce lien d’exposition aux polluants et aux pollens sur un territoire spécifique qu’est la métropole Aix-Marseille-Provence,

  • D’évaluer l’impact de la rhinite allergique sur votre activité journalière (travail, scolarité, loisir etc…),

Cette étude, c'est du sérieux ?

De nombreux acteurs participent à l’étude tel que :

  • l’APPA (Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique),

  • Le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique),

  • ATMOSUD (Association de surveillance de la qualité de l’air),

  • la Métropole Aix-Marseille-Provence,

  • la société MASK-AIR SAS,

  • La société KYomed INNOV.

L’étude MISTRAL est financée par la Région PACA et l’Europe. Elle est conduite conformément aux méthodes de la Recherche Clinique Impliquant la Personne Humaine et a été validée par un Comité de Protection des Personnes (Comité d’éthique).

Sur quoi serai-je interrogé(e) ?

Vos ressentis du moment, votre quotidien !

Chaque jour vous pourrez indiquer votre état de santé actuel selon le fait que vous soyez gêné(e) par des éternuements à répétitions, un nez qui coule régulièrement que vous êtes amené à moucher, des picotements au yeux, des difficultés à respirer etc…

Et tout ceci pendant que vous vous consacrerez à vos loisirs, à votre activité professionnelle ou bien encore durant votre parcours scolaire.

Comment ça marche ?

M'inscrire : rapide et sécurisé
1- Je clique sur "Participer" ,
2- Je saisis mon adresse mail et mon numéro de téléphone mobile,
3- Je reçois un mail afin de me connecter à la plateforme pour signer mon accord de participation,
4- Une fois que mon accord de participation est signé, je reçois par sms un lien pour télécharger l'application MASK-air et mon identifiant personnel pour l'étude qui permettra d'anonymiser mes données.
5- J'installe l'application MASK-air sur mon téléphone et y saisis mon identifiant personnel pour l'étude.

Participer : 1 minutes par jour !
Votre participation doit durer 2 mois à partir du moment où vous vous êtes inscrit(e) . Vous pouvez compléter chaque jour votre questionnaire.

Une fois inscrit(e), suis-je obligé(e) de participer ? 
Si un jour, vous n’avez pas envie ou pas le temps de répondre au questionnaire, ce n’est pas grave vous répondrez le jour suivant !
Si vous n’êtes plus intéressé(e) pour participer vous pouvez à tout moment quitter l’étude en cliquant sur un bouton prévu à cet effet dans l'application MASK-air.

Qui va analyser mes données ?

Seuls les destinataires indiqués dans le protocole et dans  la lettre d’information ont accès à vos données.

Il s’agit des équipes d’analyses biostatistiques professionnelles choisies PAR les partenaires du projet POUR l’étude MISTRAL.

Lors des analyses, vos données seront dissociées de votre identité, les rendant anonymes.

Quelle protection pour ma vie privée ?

Afin de satisfaire la réglementation actuelle en vigueur, l’étude MISTRAL a dû passer toutes les qualifications réglementaires en tant qu'étude. Le projet utilise un hébergement sécurisé type “HADS” (hébergement agréé des données de santé) basé en Europe. C’est, par exemple, le même niveau de sécurité que celui qui est utilisé pour conserver vos données à l’hôpital.

Afin d’aller encore plus loin, vos données de santé sont stockées séparément de vos données identifiantes (email, numéro de téléphone).  Ce sont deux systèmes informatiques distincts (principe d'isolation) avec des accès limités. 

Ainsi la sécurité de vos données de santé est en permanence garantie.

Démarche scientifique

Une telle étude scientifique est un processus très cadré. Les données collectées au cours de l’étude doivent uniquement permettre de répondre aux objectifs clairement définis dans le protocole, ainsi aucune donnée superflue ne peut être collectée.

Afin de s’assurer de l’éthique de cette étude et de la nécessité des données collectées, un Comité de Protection des Personnes (CPP) a étudié tous les documents de l’étude avant d’émettre un avis favorable. Le respect de la protection des données collectées est au cœur du projet.

Cette étude prévoit d’inclure 1215 personnes en France sur le territoire de l’Etang de Berre, la ville de Marseille et la ville d’Aix-en-Provence d’ici le mois de juillet 2022.

Résultats de l'étude ?

Résultats non disponibles pour le moment car l'étude est en cours.

Carte d'identité de l'étude Mistral

Numéro CPP : 20040-75456 - avis favorable reçu le 17/06/2021

Catégorie d’étude : RIPH3 (Recherche Impliquant la Personne Humaine)

Méthodologie de Référence CNIL : MR-003

Partenaire de recherche ?

Afin d’être accompagnés par des professionnels de la Recherche Clinique, les partenaires de l’étude ont fait le choix de recourir aux services de la CRO (Organisation de recherche sous contrat) française KYomed INNOV qui conduit des projets de recherche clinique.

Dans le cadre de cette étude, KYomed INNOV est en charge de la gestion de l’étude observationnelle, de la réalisation de l'étude de besoins et des retours d'expérience des participants sur l'application MASK-air, et de l’analyse des données.

Co-financement de l'étude

Cette étude est co-financé par l’Union Européenne avec le FEDER
(Fonds Européen de Développement Régional)


Qui sommes nous ?

Les partenaires de la qualité de l'air

Association de surveillance de la qualité de l’air
AtmoSud est l’Association Agréée par le ministère en charge de l’Environnement pour la Surveillance de la Qualité de l’Air de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (AASQA). Elle est membre de la Fédération ATMO France. Atmosud améliore continuellement ses connaissances des polluants atmosphériques et de la qualité de l’air. Elle identifie les populations exposées à un dépassement de normes limites pour la santé pour mettre en évidence les zones où il faut agir.

Réseau National de Surveillance Aérobiologique
Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) est une association loi de 1901, créée en 1996 pour poursuivre les travaux réalisés depuis 1985 par le Laboratoire d´Aérobiologie de l´Institut Pasteur à Paris. Ce réseau a pour objet principal l´étude du contenu de l´air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. C´est à dire l´étude du contenu de l´air en pollens et en moisissures ainsi que du recueil des données cliniques associées.

Qui sommes nous ?

Les partenaires santé

Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique
L’association APPA, présidée par le Pr. Charpin qui est un expert mondialement reconnu sur l’environnement et l’allergie, développe une démarche participative, basée sur l’implication d’un groupe d’observateurs éco-volontaires et destinée à suivre l’émission de pollens d’arbres allergisants sur le territoire régional PACA. Son objectif est d’améliorer la prévention du risque allergique au pollen par une information plus précoce et plus locale de patients allergiques. La démarche vise par ailleurs à sensibiliser habitants et acteurs relais sur la gestion raisonnée de l’implantation d’espèces allergisantes.
Le Pr. Charpin dirige et surveille la recherche.

Société MASK-air
Startup porteuse de l’application MASK-air® avec le Professeur Jean Bousquet (expert médical de la société) qui a une expertise mondiale concernant les maladies respiratoires et a encadré ou été à l’origine de multiples projets européens et internationaux. La société MASK-AIR porte la promotion de l’étude MISTRAL.

Qui sommes nous ?

Les partenaires du territoire

EUROBIOMED
Le pôle de compétitivité EUROBIOMED, association loi 1901, a pour mission de structurer, développer et animer la filière santé des régions SUD et Occitanie. Avec un réseau de plus de 225 entreprises (majoritairement des PME innovantes), 6 universités et de nombreuses écoles, 250 laboratoires de recherche et 4 Centres Hospitalo‐Universitaires, EUROBIOMED est l’un des premiers clusters français et européens en Santé en termes de nombre d'entreprises, de capacité de recherche, d'excellence scientifique et d'équipements dédiés à l'innovation et à la création d'entreprises innovantes.

Métropole Aix-Marseille-Provence
La métropole Aix Marseille Provence créée en janvier 2016 est le fruit de la fusion de 6 EPCI (établissement public de coopération intercommunale) regroupant 92 communes. Elle a en charge la mise en place d'une stratégie environnementale, dont l'amélioration de la qualité l'air est l'une des composantes. Le territoire de la métropole est particulièrement concerné par la pollution de l'air. Si l'action de la Métropole sur les transports ou l'aménagement du territoire semble évidente, elle souhaite également jouer un rôle dans la prévention et l'information des populations.

Commune de Saint-Chamas
Saint - Chamas est une commune française située dans le département du Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). Elle fait partie de la métropole d'Aix-Marseille-Provence en bordure de l’Etang de Berre. La municipalité de Saint-Chamas a été impliquée dans le projet à son début. Elle sera comme la métropole Aix-Marseille-Provence, relais d'information du projet pour mobiliser les citoyens autour du projet et de l’étude MISTRAL.

Foire aux questions

Découvrez les différentes études auxquelles vous pouvez participer

Il n’y a aucune obligation à participer à cette recherche. Toute participation doit être libre et éclairée, c’est-à-dire que vous devez avoir reçu toute l’information nécessaire pour prendre votre décision. Nous sommes là pour répondre à ces questions.

Si tous les ans, à la même période, vous êtes gêné(e) par vos allergies aux pollens et que vous passez beaucoup de temps dans la région de l’étang de Berre, Marseille et Aix-en-Provence, vous êtes particulièrement concerné(e) par cette étude, car vous êtes exposé à la fois aux pollens et à la pollution de l’air.
Selon plusieurs études scientifiques, la pollution atmosphérique pourrait modifier notre réaction aux pollens, en l’exacerbant.
L’étude MISTRAL contribuera à fournir des données de terrain, recueillies auprès des personnes qui sont directement concernées, afin de guider l'action publique, notamment à travers d’actions de prévention.
L’objectif à terme est aussi de développer un outil numérique qui pourrait vous alerter lorsque les conditions de pollution et d’exposition aux pollens sont propices à des réactions allergiques importantes.

Participer à cette étude, cela veut dire :

  • Installer sur votre téléphone l’application MASK-air qui est un dispositif médical 
  • Compléter votre profil sur cette application (une fois, au début de votre participation)
  • Compléter le questionnaire quotidien de l’application MASK-air (1 minute/jour)

Autant que possible, nous aurions besoin que vous participiez à l’étude pour une durée minimale de deux mois. La réussite de l’étude en dépend.
Mais vous pouvez quitter l’étude quand vous le voulez, en cliquant sur le bouton prévu à cet effet dans l’application MASK-air.

Comme vous l’avez surement compris, l’étude MISTRAL est réalisée dans le cadre plus large du projet MASK@PACA. C’est pourquoi les résultats de l’étude MISTRAL seront consultables à la fin de l’étude sur le site internet www.MASK-PACA.com .
Les résultats y seront déposés, une fois que les analyses des données collectées auront été revus par des comités d’experts et publiés dans des revues scientifiques.

Nous avons tout mis en œuvre pour que la sécurité et l’anonymat de vos données de santé est en permanence garantie.

  • Vos données sont dissociées de toute information identifiante. En d’autres termes, vos données identifiantes (adresses email, numéro de téléphone) sont stockées à un endroit, et les réponses aux questionnaires de l’application MASK-air sont stockées à un autre endroit.  Il est donc techniquement impossible de savoir à qui appartiennent vos données, même lors de leur analyse.  
  • Vos données sont stockées en Europe, sur des serveurs hautement sécurisés agréés pour les données de santé. C’est, par exemple, le même niveau de sécurité que celui qui est utilisé pour conserver vos données à l’hôpital.
  • Vos données seront analysées par un biostatisticien qui n’aura pas accès à vos données identifiantes.

En plus de votre participation à l’étude, vous pouvez nous être d’une aide précieuse. Il vous suffit d’en parler autour de vous, à vos proches, vos amis, vos associations.

 Pour ce faire, vous pouvez :

-    Partager l’information sur Facebook en partageant le lien de notre site internet,

-    Partager le lien de notre site internet par sms,

-    En parler de vive voix à vos proches :

En participant à l’étude MISTRAL, nous essayons de répondre à la question suivante : quel est l’impact de la pollution de l’air sur nos allergies aux pollens et les symptômes qui en découlent. Nous espérons par cette étude améliorer la prévention pour mieux respirer dans notre région. 

Pour participer, c’est très simple : il faut répondre à un questionnaire pour savoir si l’on est éligible, signer un accord de participation en ligne, installer une application sur son téléphone et répondre à des questions une fois par jour. Cela prend 1 minute/jour pour faire avancer les connaissances et mettre en place une politique de prévention.